L’utilisation du chanvre dans la vie courante

De son nom scientifique cannabis, le chanvre est une plante industrielle annuelle cultivée pour la taille de sa tige et sa faible teneur en THC. Le chanvre côtoie l’homme depuis le néolithique où son utilisation a été fortement réprimée. Mais depuis le XXe siècle, il est sujet à une forte règlementation en raison de ses multiples usages.

L’utilisation du chanvre dans le bâtiment

Le chanvre occupe une place de choix dans le bâtiment. En effet il peut être utilisé dans la construction et pour l’isolation thermique. Certes vous découvrez ici et là des aérogels, mais le parpaing de chanvre reste le meilleur pour l’isolation thermique et phonique. Ceci est dû à sa capacité à réguler la vapeur d’eau, qui permet d’isoler l’extérieur ou l’intérieur des bâtiments. Doté d’une légèreté sans pareille, la laine de chanvre peut être installé soit par un professionnel soit par un particulier. Naturel, écologique et recyclable, le chanvre peut durer dans le temps et est sans danger pour l’homme.

L’utilisation du chanvre dans le textile

Avec sa capacité hypoallergénique, non allergisant et non irritant, le chanvre est la meilleure matière naturelle et écologique sur le marché du textile. Non polluant depuis sa culture jusqu’à sa transformation, le chanvre permet de concevoir des vêtements durables, naturels, biodégradables et non déformables au lavage.

L’utilisation du chanvre dans l’alimentation animale

Le chanvre bénéficie aujourd’hui d’un assouplissement de l’interdiction d’affourager de chanvre les animaux de rente. En effet, la consommation des graines de chanvres et ses produits dérivés n’est pas concernée par cette interdiction. De ce fait, la loi vise à exclure tous les animaux qui ne produisent pas de lait devant servir à la consommation humaine. Ainsi, le chènevis peut par exemple être utilisé pour la pèche au gardon et à la brême qui sert d’appât une fois enfilé sur l’hameçon.